Malgré le confinement, les agriculteurs de Boumerdes ne chôment pas

agriculture

Par Wahab

Les appréhensions nées au lendemain du 28 Mars avec l’entrée en vigueur de l’application du confinement partiel, décision prise par les pouvoirs publics pour lutter contre la propagation du coronavirus se sont vite dissipées chez les d’agriculteurs de Boumerdes.

En fait, les services agricoles  de la wilaya avaient prit les devants en proposant des solutions afin de ne pénaliser ni le Fellah en cette période cruciale de culture sous terre, de plantation, de traitement et de semence  encore moins le consommateur très demandeur durant cette crise sanitaire.

Ainsi le stress semble lointain ,alors que la population reste confinée les agriculteurs ,dérogation en poche règlement oblige repartent aux horaires dans les champs  profitant des douceurs du climat au moment où d’autres récupèrent une main d’œuvre saisonnière en nette progression .Pour la directrice des services agricoles (DSA)  Mme Belokbi.
« Les agriculteurs sont  autorisés à poursuivre leur travail et donc à se déplacer sur leurs exploitations, a ce sujet nous avons instruit nos subdivisions au niveau des 9 daïras pour coordonner avec les chefs de daïra, seuls habiliter à fournir les autorisations », ajoutant qu’un spécimen a été élaboré par ses services  pour faciliter le travail administratif, Cette dérogation individuelle permet de faciliter le déplacement durant la période du confinement, pour aller  s’approvisionner en matériel, produits et autres fournitures indispensables au bon déroulement de leur activité et de manière urgente ,tout comme récupérer leur saisonnier », et de préciser que « chacun des saisonnier possède sa propre autorisation de déplacement ».

Bonnes décisions

LIRE AUSSI OPEP + : Accord pour une réduction de 200 000 barils/jour pour l’Algérie

Pour un exploitant d’une EAC de Si Mustapha  « Nous avons une autorisation, nous sortons de chez nous aux  environs de 5h du matin, car nous faisons partie des secteurs d’activité essentiels » Pour Mr Laddada viticulteur « Beaucoup de viticulteurs résidant à Baghlia et exploitant des champs dans la région de Reghaia à l’Est d’Alger doivent beaucoup à ces dérogations du fait qu’ils interviennent hors de leur wilaya ». « Oui, on a toujours le droit de travailler. Mais c’est aussi notre devoir de continuer l’activité pour répondre à la demande du citoyen en cette période difficile » dira  un maraicher de Baghlia ajoutant que «  nous devons cependant, respecter les gestes barrière, et les règles de distanciation de plus d’un mètre facilement applicable sur notre lieu de travail ;il faut rattraper ce qui peut l’être car semis et engrais ne manquent pas. En plus depuis quelques jours la demande des saisonniers et en hausse, l’explication :Les personnes qui travaillaient à la tache dans d’autres activités touchées par la décision de fermeture  sur des chantiers de construction,  au niveau des marchés hebdomadaires, les garçons de café, certains maçons et manœuvres libérés par leur patrons font  aujourd’hui tout pour intégrer l’agriculture nous explique t-on seul secteur qui continue à tourner normalement et à payer au quotidien.  Profitant de cette  période d’entrée de la récolte des agrumes  dans la région de Si Mustapha et Souk El Had de la plantation  de la pomme de terre   sur de grandes superficies, la récolte de certains produits stratégique maraîchers la fertilisation et le désherbage pour les céréales ;l’entretien et le traitement de la vigne ,de l’apiculture  ,on récupère cette  main d’œuvre qui est souvent ramenée d’ailleurs pour exécuter ce travail à la tâche dans les délais du calendrier agricole.  Avec des rayons de soleil de plus en plus généreux, en respect total avec les consignes sanitaires  l’agriculteur, malgré le confinement, travail et fait travailler.

 Boumerdes: Repères

-Valeur globale de la production agricole pour la campagne 2018/2019 : 80 Milliards de DA

-VGPA (toutes filières confondues) 14e Nationale

– La production agricole représente 4% de la production nationale.

– 1e Place production du raisin. (+de 2 millions de T/an)

– 8e Rang national produits maraîchers divers.

– 6e Production œufs.

– Superficie  agricole + de 100 000 ha

– + de 21000 Exploitations (EAC-EAI)

– Main d’œuvre directes/indirectes  + de 50 000.

-Population rurale  + de 222 000 âmes.