Confidentiel: qui va payer la dette d’un milliard $ abandonnée par Bouchouareb?

Les 70 milliards de dinars dilapidés dans les investissements non rentables ne représentent en fait qu’une goutte d’eau dans l’océan des affaires de Bouhouareb.

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis