Communication: les graphiques, nouveaux vecteurs de l’information

Bien que l’Algérie traîne encore la patte en matière d’information et de communication, la nouvelle carte des médias de demain se déroule aujourd’hui sous nos yeux. Pour les décideurs, les chefs d’entreprises, les patrons et les managers qui agissent en temps réel, il n’est plus question de continuer à lire des comptes-rendus de presse interminables où dégoulinent humeurs et phréséologie. Le temps est venu de revenir aux normes et standards professionnels : l’information.

Ainsi, plusieurs chaînes de télévision en Algérie s’orientent vers les graphiques, alors que des sites Internet prisent l’info condensée et synthétisée. Il n’est pas donné à tous de faire long dans l’information sans un style propre et un back-ground littéraire sérieux. Aussi, s’achemine-t-on vers le texte court, et en matière visiuelle vers le graphe.

Réduire le temps pour hâter la décision…

En Algérie, des boites de comunication travaillent ces dernières années, en toute discrétion, avec des ministères pour leur délivrer le jus des informations concernant leur secteur. Les cabinets, qui s’appuyent sur la presse écrite papier et la presse électronique, décortiquent chaque matin l’information de presse concernant des secteurs précis qu’elles livrent avant 8 heures précises aux décideurs institutionnels et des grandes entités économiques. C’est de l’information « froide » qu’elles servent comme petit déjeuner, c’est-à-dire purifiée de toutes ses scories et ses déchets. Ne reste au bout du compte que l’information qui intéresse et sert directement un objectif.

Dans un univers de plus en plus concurrentiel et collaboractif, le décideur veut avoir à portée d’œil l’information utile et porteuse, en prenanat le chemin le plus court, et en ayant à l’esprit la rapidité et l’efficacité. L’économie de l’information se posera en termes d’urgence.

Cette base de données informationnelle sert à écourter le temps imparti à s’informer et à aller à l’essentiel. Imaginez que vous avez un sujet à lire, à commenter ou à apprécier, allez-vous lire des tonnes d’articles ou de comptes-rendus sur ce sujet ? Non, de toute évidence, mais vous choisirez certainement d’en prélever ce qui intéresse le plus.

LIR AUSSI CAN 2019: un pic d’audience pour Echourouk

C’est dans cette perspetive que les schémas info trouvent leur utilité et leur importance ; l’utilisation des graphiques est devenue plus que nécessaire dans la présentation de données dans un monde de plus en plus concurrentiel et pris par le temps. Quand les données deviennent divers et dispersés, il devient alors approprié d’utiliser un graphique.

L’expertise informationnelle en double clic

Leurs avantages sont évidents, notamment parce qu’ils sont directs et peuvent être « lus » rapidement, parce qu’ils montrent les faits les plus importants, facilitent la compréhension des données, et peuvent convaincre le lecteur ; enfin, parce qu’ils sont faciles à retenir.

Plusieurs types de graphiques peuvent être utilisés pour diffuser de l’information, notamment les graphiques figuratifs, graphiques à bâtons, graphiques à barres, histogrammes (qui permet de représenter de manière efficace des données numériques limitées et précises : l’échelle horizontale montrant la caractéristique particulière que l’on veut présenter, tandis que l’échelle verticale montre la fréquence de cette même caractéristique), graphiques linéaires simples et graphiques à secteurs. Cependant, le graphique n’est pas toujours l’outil de choix pour la présentation d’information. Parfois, les tableaux de texte ou de données peuvent fournir une meilleure explication aux lecteurs et éviter efforts et pertes de temps.

Toutefois, pour celui qui prise encore l’information classique, celle basée sur des faits, des propos, des grilles de lecture et des probabilités, rien ne vaut un bon article de presse écrit par une plume (nous dirons aujourd’hui : par un clavier averti) savante et docte d’un journaliste de talent qui sait allier l’information à une langue correte à des tournures de style plaisantes et séduisantes.

LIRE AUSSI FCE et Caci: En finir avec les réseaux éclaboussés par les affaires