Commerce : examen des entraves liées à l’exportation des dattes algériennes

deglet nour

Le ministre du Commerce, Saïd Djellab a présidé  ce lundi une réunion à Alger sur la chaîne de dates, qui a examiné les moyens de relever les défis et de supprimer les obstacles auxquels se heurtent les exportateurs. dates, notamment Deglet Nour afin de développer leurs activités, indique une déclaration du ministère.

Organisée au siège du ministère, la réunion a regroupé des membres de l’Association des conditionneurs et exportateurs de dattes (ACED) et des opérateurs économiques spécialisés dans l’exportation, l’emballage et le conditionnement de dattes ayant participé la semaine dernière à la Foire internationale de l’alimentation « World Food Moscou « (Russie), en plus des cadres de l’administration centrale du ministère. À cette fin, les participants ont discuté de plusieurs questions liées à la suppression des barrières et des défis rencontrés par les exportateurs de dattes afin de développer leurs activités, d’autant plus que l’Algérie est l’un des plus gros exportateurs de dattes au monde, notamment la variété « Deglet Nour » très populaire internationalement.

Les participants ont convenu que le financement était le principal problème des exportateurs de dattes car « ne bénéficiant pas du crédit Rfig, à l’instar d’autres producteurs », outre le « manque de soutien technique », la nécessité de protéger les dattes algériennes contre la fraude, la contrefaçon, la spéculation et la contrebande « , a déclaré le communiqué.

S’exprimant à cette occasion, Djellab a déclaré que son département ministériel travaillait, en coordination avec les ministères de l’Agriculture et des Finances, à trouver des solutions aux problèmes et difficultés rencontrés par les exportateurs de ce secteur, notamment grâce au soutien et à l’orientation des opérateurs économiques, avec en vue de consolider la place des dattes algériennes sur les marchés étrangers, en plus d’une série de mesures d’accompagnement pour les exportations, via le fonds spécial pour la promotion des exportations (FSPE), qui prend désormais en charge les coûts de transport interne et 50% des coûts de transport à l’exportation .

Il a souligné la participation significative des exportateurs aux événements économiques organisés par le ministère du Commerce à l’étranger pour la commercialisation des dattes algériennes et la conclusion de nouveaux contrats d’exportation. Rappelons que la participation d’exportateurs algériens spécialisés dans la production et la transformation de dattes « World Food Moscow » a été couronnée par la conclusion de contrats d’exportation de plus de 4 000 tonnes de dattes vers la Russie et d’autres pays européens.

LIRE AUSSI Registre de commerce: passage à la version électronique avant le 31 décembre