Comex: la stratégie nationale d’exportation

ALGEX

Communiqué de presse

 

Les 24, 25 et 26 avril 2018, a 9h00 se tiendra, au siège de l’Agence ALGEX, la 3ème session des travaux de consultation nationale autour de l’élaboration de la stratégie nationale d’exportation (SNE) hors hydrocarbures.

Cette initiative a été prise par le Ministère du Commerce avec l’appui technique du Centre du Commerce International de Genève.

Les deux premières sessions de consultations nationales tenues respectivement les 10-11 octobre 2017 et les 29-30 janvier 2018 à ALGEX,  ont permis :

  • d’une part, de fixer la vision, les objectifs stratégiques et les objectifs opérationnels de la future stratégie nationale d’exportation (SNE) ;
  • d’autre part, d’arrêter la liste des secteurs prioritaires et des fonctions transversales d’appui.

LIRE AUSSI Inflation: une moyenne annuelle de 4,6%

  Vision stratégique

  • Algérie : une économie diversifiée, innovante et compétitive,

     intégrée dans les chaines de valeurs mondiales, et axée sur un développement durable »

     Quatre objectifs stratégiques déclinés en 13 objectifs opérationnels :

Objectif Stratégique n° 1 : Diversifier l’économie et les exportations algériennes pour en renforcer la résilience et la durabilité.

1.1. Améliorer la chaine logistique de manière à réduire les couts des transactions pour les opérateurs (guichet unique, rationalisation des procédures et formalités, formation dans la logistique, opération portuaires; connectivité et digitalisation) ;

1.2. Encourager et renforcer une production nationale de biens et services diversifiée en développant les secteurs prioritaires et les capacités des industries de soutien ;

1.3. Assurer une meilleure synergie et cohérence des politiques sectorielles par le renforcement du réseau national d’institutions institutions d’appui au commerce extérieur.

Objectif Stratégique n° 2 : Améliorer le climat des affaires pour attirer l’investissement et renforcer la compétitivité des entreprises et les aider à intégrer les chaines de valeurs mondiales.

2.1 Développer l’offre de services d’appui aux entreprises notamment, l’information et la promotion commerciales ainsi que l’accompagnement et l’encadrement des entreprises à l’export ;

2.2.Renforcer la collecte, le traitement et la diffusion de l’information commerciale (Gestion DATA) ;

LIRE AUSSI Ooredoo: tous les indicateurs au rouge

2.3. Renforcer l’accès des entreprises exportatrices aux mécanismes de financement, de garanties et d’investissement ;

3.4. Améliorer le cadre réglementaire et faciliter les formalités d’import-export et d’investissement.

Objectif Stratégique n° 3 : Renforcer les capacités et la qualité de production et de gestion des entreprises orientées à l’export.

3.1.Augmenter la qualité des produits en accord avec les exigences et normes internationales des secteurs à fort potentiel ;

3.2.Renforcer le dispositif d’appui dans le domaine de la gestion de la qualité, et de contrôle de la conformité ;

3.3. Développer les capacités d’innovation et les compétences managériales et techniques des entreprises exportatrices.

Objectif Stratégique n° 4: Favoriser un commerce extérieur dans le cadre du développement durable et de la justice sociale.

4.1.Développer et diversifier les ressources énergétiques afin de renforcer la souveraineté énergétique et les énergies renouvelables ;

4.2.Adapter le système de formation pour développer le capital humain et les compétences dans les secteurs émergents à fort potentiel d’exportation et d’investissement. Faciliter et professionnaliser le commerce extérieur algérien ;

4.3.Encourager le développement de corridors de transport et chaines logistiques pour une meilleure intégration des régions et des zones de production enclavées, reculées ou périphériques.

LIRE AUSSI Exportation: la feuille de route prête en juin

Secteurs identifiés

comme prioritaires

  • Produits pharmaceutiques ;
  • TIC;
  • Produits alimentaires et boissons ;
  • Equipements de transport (composants automobile et aéronautique) et électroniques.
Fonctions transversales d’appui au commerce identifiées comme prioritaires

  • Information et promotion commerciale ;
  • gestion de la qualité ;
  • facilitation des échanges et logistique ;
  • financements à l’export.

Cette  troisième consultation aura pour objet de se pencher sur :

  • Les stratégies relatives aux secteurs prioritaires retenus ;
  • Les stratégies relatives aux fonctions transversales.

Comme pour les deux premières consultations, cette troisième session regroupera l’équipe nationale du projet, laquelle est composée d’un panel de représentants d’entreprises, des représentants de l’ensemble des institutions d’appui au commerce, ainsi que des personnes ressources expertes dans les thématiques relatives à la problématique du commerce international des politiques commerciales et de l’exportation.

Les  prochaines étapes du processus d’élaboration de la SNE vont s’incliner sur :

  • Les plans d’actions, les uns portant sur les stratégies sectoriels, les autres sur les stratégies relatives aux fonctions transversales d’appui : Rapport portant Stratégie Nationale d’Exportation ;
  • Le dispositif et les mécanismes de mise en œuvre, à l’horizon 2022, de la SNE.

Le Centre du Commerce International de Genève prévoit de remettre, au Ministère du Commerce,  le Rapport final portant SNE, dans le courant du mois de juin 2018.

LIRE AUSSI Agriculture: les chiffres des 3 dernières années