CNAN Med: le Titteri en otage à Marseille

titteri

Le navire algérien Titteri est en panne à Marseille depuis le 2 décembre dernier et son séjour au nord de la Méditerranée risque de s’allonger encore.

Tout a commencé par un différend entre le propriétaire du navire, CNAN Med et son consignataire officiel, Nashco. Cette filiale du groupe maritime n’est plus en mesure d’assurer certains services, en raison notamment de ses difficultés financières.

A partir de cette logique, Nashco a refusé d’alimenter le bateau en fioul. Et CNAN Med a du recourir aux services d’un privé, Petrogel pour approvisionner son bateau en carburants.

A son départ de Mostaganem, le navire Titteri, acquis à peine en 2016, ne montrait aucun signe de souffrance. Mais, juste arrivé au port de Marseille le 2 décembre dernier, le navire tombe en panne et ses moteurs ne tournent plus comme il se doit.

Ce n’est que ce mercredi que la CNAN Med a réagi en décidant de dépêcher deux mécaniciens à Marseille pour examiner la nature de la panne.

En attendant, CNAN Med continue de payer 7.600 euros par jour au port de Marseille. L’inconscience des responsables de CNAN Med et surtout la gestion bureaucratique contribuent largement au saignement  de l’entreprise.

LIRE AUSSI Gouvernement: l’Université algérienne fortement représentée