CNAN: dilapidation ostentatoire de deniers publics

cnan

Dans le secteur du transport maritime, il est des barrons qui se croient intouchables et surtout au dessus des lois. Ces gens-là n’ont aucune considération pour leur ministre et encore mois pour les organes sociaux des entreprises qu’ils gèrent.

Parmi ces personnes puissantes du secteur, figure notamment le P-dg du Groupe Algerien de Transport Maritime (GATMA), Righi El Badar.

La tyrannie de cet homme se traduit par la gestion chaotique de deux entreprises placées sous sa coupe, en l’occurrence CNAN Nord (100% publique) et CNAN Med (49% détenus par l’italien Dario Perioli).

Alors que CNAN Nord se trouve dans la difficulté de trouver un plan de charge pour ses nombreux bateaux immobilisés, CNAN Med a toute la latitude d’aller affréter des bateaux étrangers qu’elle pays en devise.

Actuellement, Cnan Med gère son activité avec les bateaux Emouna, Marfet, Boston et  Wandy qu’elle a affrété auprès d’armateurs étrangers, alors que MV Constantine (propriété de CNAN Nord) est resté immobilisé pendant deux mois.

L’Algérie perd constamment des millions et des millions de dollars à cause de cette complicité avec l’armateur italien, dont le patron Eligio Fontana agit  en terrain conquis.

Cette dilapidation ostentatoire des deniers publics va continuer tant que le ministre est impuissant devant le P-dg de GATMA, appuyé par les proches d’Ouyahia.

Il faut noter que la privatisation partielle de CNAN Med a été décidée en 2007 par Ahmed Ouyahia à travers une résolution du CPE (75ème session). Depuis lors, ce partenariat n’a apporté aucune valeur ajoutée à l’Algérie.

(Suivra)

LIRE AUSSI Ooredoo: même le vendredi….

1 Rétrolien / Ping

  1. MCA: il faut sauver le soldat Melzi - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.