Cimenterie Sour El Ghozlane : Larelec revient

cimenterie

La société française Larelec est revenue à l’assaut, cette semaine, en arrachant un contrat de 1,32 millions de dollars et 10,8 millions de dinars auprès de la cimenterie de Sour El Ghozlane.

Le contrat en question porte sur la fourniture, le montage et la mise en service des tableaux de moyenne tension.

Depuis un certain temps, Larelec domine pratiquement le marché algérien en matière d’équipements électriques destinés aux cimenteries.

La Cimenterie de Sour El Ghozlane est une filiale du groupe public Gica, qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 6 milliards de dinars.

Cette cimenterie a contribué à hauteur de 15 000 tonnes sur les 45 000 tonnes de ciment (clinker) qui ont été récemment exportées vers l’Europe.

LIRE AUSSI Sonatrach-Halliburton : contrats et conflit d’intérêts