Cimenterie de Djelfa: Haddad et Kouninef achèvent l’acquisition des actifs égyptiens

Le groupe égyptien Al Qalaa Holdings a annoncé avoir achevé la vente de ses filiales s ASEC Cement et ASEC Cement « à un investisseur algérien pour un montant de 60 millions de dollars US ».

Al Qalaa détenait une participation effective de 37% dans la cimenterie de Zehana (Mascara) ainsi que 100% dans une autre usine de 3 millions de tonnes par an, en construction dans la ville de Djelfa.

En date du 23 octobre 2016, Al Qalaa avait annoncé le début de la procédure de la vente de ses actifs en Algérie au profit de Ali Haddad et de Kouninef. La transaction devait être achevée à la fin de l’année 2016.

L’étude de réalisation de la cimenterie de Djelfa remonte à 1973. Le projet, sur un terrain de 23 hectares, a été lancé en 2008 par le groupe Asec qui voulait construire une usine d’une capacité de 3,3 millions de tonnes par an après un investissement de 413 millions de dollars. Le dossier s’est heurté pendant les travaux à un problème de financement malgré un accord avec la Société financière internationale (SFI – Groupe Banque mondiale) de 24 millions de dollars.