Charte d’éthique : les 5 candidats s’engagent à être fair-play

abdelmadjid tebboune

A J – 1 du début de la campagne pour la présidentielle, les cinq candidats à la présidentielle du 12 décembre 2019, Abdelaziz Belaïd, Ali Benflis, Abdelkader Bengrina, Azzedine Mihoubi et Abdelmadjid Tebboune, se sont engagés à respecter une Charte d’éthique, ce 16 novembre, sous l’égide de l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie).

Cette dite Charte fait obligation aux candidats de jouer jeu loyal, de faire des déclarations qui soient authentiques, et qui ne soient ni des mensonges ni des leurres, de s’abstenir de lancer des lazzis ou des quolibets à l’encontre des autres candidats, de ne pas faire de propos diffamatoires, de lancer des insultes ou des invectives envers les autres candidats ou acteurs du processus électoral. Comme ils doivent s’abstenir aussi de toute déclaration trompeuse concernant les résultats officiels du scrutin.

Par ailleurs, le respect des espaces publicitaires et des modalités y afférents durant la campagne électorale sera de mise.

Bannis aussi sont tout usage malveillant des attributs de l’Etat, l’utilisation, sous quelque forme que  ce soit, des lieux de culte, des institutions et administrations publiques, de même que les établissements d’éducation, d’enseignement et de formation, à des fins de propagande électorale. Comme aussi toute action susceptible de perturber le bon déroulement de la campagne électorale ou encore l’utilisation de moyens détournés pour contraindre ou inciter à voter.

LIRE AUSSI Bengrina: confiant quant à son programme

1 Rétrolien / Ping

  1. Banque d'Algérie : Aymane Benabderrahmane nouveau Gouverneur - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.