fbpx
Your SEO optimized title

Céréales: stocks mondiaux records pour la saison en cours

D’après les dernières perspectives de la FAO, les stocks mondiaux de céréales devraient dépasser le niveau record atteint en 2017, la demande s’annonçant légèrement inférieure au niveau de production prévu.

Les prévisions de mai relatives aux stocks mondiaux de céréales à la clôture de la campagne en 2018 ont été revues à la hausse (+ 14 millions de tonnes) et portées à 703 millions de tonnes.

« Cet ajustement à la hausse concerne principalement les stocks de blé et de maïs, et est imputable pour une large part à la Chine », déclare la FAO dans son rapport publié jeudi. « Globalement, le gonflement attendu des stocks mondiaux de céréales par rapport à l’an passé s’explique par des réserves de blé plus importantes que prévu, tandis que les stocks de report de céréales secondaires pourraient très bien baisser et que ceux de riz devraient, selon toute attente, rester stables ».

Une production à 2,594 milliards de tonnes pour 2017-2018

Les prévisions de la FAO pour le mois de juin font entrevoir une production mondiale de céréales à 2,594 milliards de tonnes en 2017-2018, soit une baisse de 5 millions de tonnes par rapport aux estimations de mai dernier et un recul de 14,1 millions de tonnes par rapport à l’an passé.

Dans son rapport, l’organisation déclare : « la baisse constatée par rapport à 2016-2017 s’explique, en partie, par la contraction de la production mondiale de blé et par une production plus faible d’orge et de sorgho. D’ailleurs, ces baisses compenseraient largement l’augmentation prévue de la production mondiale de maïs (+1,4 %) ». La baisse mensuelle, quant à elle, s’expliquerait par de moins bonnes perspectives en ce qui concerne les céréales secondaires.

Une utilisation revue à la baisse par rapport à mai dernier

Toujours d’après l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, les prévisions pour l’utilisation des céréales seraient inférieures de 11 millions de tonnes à celles de mai dernier, du fait d’un ajustement à la baisse des estimations relatives au blé et au maïs fourragers (notamment en Chine).

Néanmoins, l’utilisation mondiale de céréales en 2017-2018, à 2,584 milliards de tonnes, serait toujours en hausse de 13 millions de tonnes par rapport à la campagne précédente, en partie grâce à une prévision à la hausse de l’utilisation des céréales secondaires (+ 10 millions de tonnes) et du riz (+ 6 millions de tonnes). L’utilisation totale du blé, par contre, serait en légère baisse par rapport à 2016-2017 (-0,4 %).