Ce que Tebboune considère comme « revendications légitimes »

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a indiqué que les élections législatives et locales pourraient être organisées à la même date, estimant qu’il s’agit d’une « revendication légitime » de la classe politique.

« Il n’est pas écarté d’organiser les élections législatives et locales à la même date. Cela représente une revendication légitime de la classe politique », a affirmé le Président de la République lors d’une entrevue accordée lundi soir à des responsables de médias nationaux.

Et d’ajouter: « les élections législatives émanent d’un programme politique clair. A cet effet, nous avons accordé toutes les facilitations et les garanties permettant aux jeunes de participer à ces échéances », assurant que la Loi électoral amendé devra « permettre l’émergence de compétences, mais aussi la lutte contre l’argent sale qui prolifère encore au sein de la société ».

Dans le même sens, il a estimé que l’organisation des élections législatives figurait parmi les engagements pris dans son programme politique contenant 54 points, relevant qu’il est impossible « d’arrêter le flux du changement, car les peuples progressent et les sociétés changent ».

Le chef de l’Etat a mis en avant, par la même occasion, l’impératif changement des mentalités pour qu’on puisse construire « une nouvelle société et une Algérie nouvelle ».

Affirmant que les prochaines élections « ne ressembleront en rien à celles du passé », le Président Tebboune a estimé que le taux de participation « n’aura aucun impact sur les résultats de ces élections étant donné que de telles échéances ne réalisent pas de forts taux de participation à travers le monde ».

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis