Catering: retour triomphal de Cieptal

Catering

La société de catering française, Cieptal vient d’être retenue pour la prestation de full catering au profit du groupement TouatGaz, une association entre Sonatrach et Engie (ex-GDF-Suez).

Au cours des dernières années, Cieptal n’a pas réussi à décrocher des marchés importants dans le domaine du catering. Mais, depuis l’arrivée de Ould Kaddour à la tête de Sonatrach, les chiffres de cette société française ont carrément explosé.

Outre TouatGaz, Cieptal a décroché, en octobre dernier, un marché de millions de dinars auprès de Hesp (une VJ entre l’ENSP et Halliburton). Quelques semaines plus tôt, elle a arraché, au niveau de l’activité LRP d’Oran, un contre de 297,34 millions de dinars.

En août dernier Cieptal a gagné un autre contrat pour la nutrition des jardins d’enfants pour une valeur de 110,26 millions de dinars, alors que deux mois plus tôt la société française avait obtenu un contrat de full catering au niveau du centre de pompage de Laghouat, d’un montant de 733,56 millions de dinars.

Cieptal a également décroché, en février 2018, un contrat de restauration du personnel de la Divion Production à la direction générale de Sonatrach, pour un montant global de 305,51 millions de dinars.

LIRE AUSSI Frigomedit: acquisition de taurillons finis

Mais le plus gros contrat décroché par Cieptal est sans aucun doute celui de l’activité transport par canalisation (TRC), d’un valeur de 2,404 milliards de dinars. L’autre gros contrat, Cieptal l’a décroché auprès de l’Ensp en septembre 2017, pour un montant global de 817,46 millions de dinars.

L’autre filiale de Sonatrach, l’Entp a accordé également un gros contrat à Cieptal, pour une durée de 3 ans, allant du 1er novembre 2017 jusqu’au 31 octobre 2020. La valeur du contrat s’élève à 766,70 millions de dinars.

En 2006, le groupe français avait acquis presque la totalité du capital de l’entreprise.

En 2015, Cieptal avait réalisé un chiffre d’affaires de 9,167 milliards de dinars pour dégager un résultat net de 568,95 millions de dinars, contre 10,350 milliards et un bénéfice net de 602,71 millions en 2016.

LIRE AUSSI Inerga: commande de 5.000 tonnes de rond à béton