boissons
La guerre des boissons

Dossier: la guerre des boissons en Algérie

Avec une consommation estimée en 2015 à 62 litre/habitant/an, soit un volume global commercialisé de près de 24 millions de litres, la filière boissons se positionne comme l’une des plus importantes du secteur agroalimentaire. Elle lire la suite […]

coca cola
La guerre des boissons

Coca Cola: le leadership des embouteilleurs

Le géant américain aux 500 marques, Coca Cola Compagny, domine le marché algérien à travers  deux embouteilleurs européens, le groupe français Castel, qui opère depuis 2011 en association avec l’Anglo-sud-africain SABMiller, et l’Espagnol Equatorial Coca lire la suite […]

nca rouiba
La guerre des boissons

NCA Rouiba : la croissance à crédit

Depuis quelques années, NCA Rouiba progresse à un rythme constant au prix d’un endettement bancaire tout aussi constant. Soutenue essentiellement par les banques françaises établies en Algérie, l’entreprise cotée à la bourse d’Alger depuis 2013 lire la suite […]

ngaous
La guerre des boissons

N’gaous : la marque gagnante d’un novice

Créée en 1979 avec l’assistance de l’entreprise française Cital, N’gaous Conserves a fait l’objet d’une première tentative échouée de privatisation avant d’être rachetée par Ahmed Mazouz qui a fait fortune dans la concession automobile et lire la suite […]

Sonatrach
Arbitrages de Sonatrach

Sonatrach: l’histoire secrète des arbitrages

Depuis sa création, Sonatrach a toujours été confrontée aux aléas de l’arbitrage face à ses partenaires. Protégée dans les années 70 par le pouvoir politique qui était d’ailleurs totalement investi dans les choix des partenaires, lire la suite […]

medex
Arbitrages de Sonatrach

Medex : 15 ans en otage d’un bricoleur

Medex est une petite compagnie tunisienne qui a échappé au filtre que se devait Sonatrach de mettre en place lors de l’appel d’offre afin de s’assurer d’un partenariat digne de son rang. S’il n’était pas lire la suite […]

l'aube temps
Arbitrages de Sonatrach

A l’aube du temps: il y avait des Hommes

Les difficultés affrontées par l’Etat algérien naissant étaient essentiellement d’ordre juridique et technique et il ne pouvait compter que sur l’engagement de ses hommes pour négocier les conflits commerciaux apparus dès son indépendance lesquels ont lire la suite […]

chemico
Arbitrages de Sonatrach

Chemico: sur fond de corruption

Le scandale Chemico était le prétexte pour interdire l’intermédiation internationale comme activité légalement établie en Algérie et certains observateurs estiment que c’était un coup fomenté pour neutraliser Messaoud Zeggar, l’incontournable intermédiaire et la clé qui lire la suite […]

Anadarko
Arbitrages de Sonatrach

L’incursion sur le marché américain

Les conflits commerciaux avec les Américains ont été l’occasion d’une acquisition d’actions par Sonatrach dans des compagnies clientes et la pénétration du plus important marché des hydrocarbures au monde. Des actions qui ont continué à lire la suite […]

timimoune
Arbitrages de Sonatrach

Timimoune : Le contrat de tous les dangers

L’effet d’émulation que pourrait créer la conversion vers le régime de la loi 13-01 du contrat de la compagnie française Total sur le périmètre Timimoune expose Sonatrach et l’Etat algérien à d’énormes risques dans la lire la suite […]

Repsol
Arbitrages de Sonatrach

Gassi Touil: la victoire amère

Dans le cas particulier du champ de Gassi Touil, il s’agit d’un cas d’école. On y a vu les éruptions, compté les ratages, subi l’incompétence et enduré la mauvaise foi. Et, l’on n’a même pas lire la suite […]