CASNOS: 890.000 travailleurs non-salariés régularisés

Plus de 890.000 travailleurs non-salariés ont régularisé leur situation auprès de la Caisse nationale des assurances sociales des non-salariés (CASNOS) et 70 milliards de dinars ont été recouvrés depuis janvier 2017, a indiqué lundi à Alger le directeur général de cette Caisse, Chawki Acheuk-Youcef.

« Au total, 891.809 travailleurs non-salariés débiteurs de cotisations ont régularisé leur situation auprès de la CASNOS, 131.340 nouveaux affiliés ont été enregistrés et 70 milliards de dinars ont été recouvrés depuis janvier 2017, enregistrant ainsi une évolution de 60,2 % depuis l’année 2015, grâce aux mesures de facilitation prises par la Caisse », a déclaré Acheuk-Youcef au forum d’El Moudjahid.

Le DG de la CASNOS a rappelé que ces mesures de facilitations ont permis aux non-salariés de payer leurs cotisations de l`année en cours et de bénéficier d`un échéancier de paiement pour la mise à jour de leurs cotisations antérieures et des prestations d’assurance sociale.

LIRE AUSSI campagne céréalière 2016/2017: le Pré-Bilan complet

Bonne santé financière

M. Acheuk-Youcef a affirmé que la CASNOS « est en bonne santé financière » et que celle-ci est appelée à « s’améliorer davantage », ajoutant que « l’âge moyen des cotisants est de 44 ans et que la Caisse compte 4 cotisants pour un (1) retraité ».


LIRE AUSSI Informel: 116 milliards de DA de transactions


D’autre part, il a fait savoir que dans le cadre de la formalisation de l’informel, la Caisse a effectué 8.096 rapports de constat d’activité pour une affiliation d’office, dont 1.241 affiliations ont été régularisés.

Il a expliqué que les moyens des agents de contrôle de la Caisse ont été renforcés par la mise à leur disposition d`un système mobile de consultation et d`affiliation d`office des travailleurs non-salariés qui ne sont pas affiliés et qui ne se présentent pas aux agences de la Caisse pour régulariser leur situation.

Toutefois, le même responsable a révélé que 48% du total des affiliés ne sont pas à jour dans leur cotisation et que 89% des affiliés cotisent au minimum (32.400 DA par an), ce qui représente « seulement 16.200 DA pour un assuré social et ses ayants-droit » dans le cadre de la couverture sociale.

D’autre part, M. Acheuk a affirmé que des mesures ont été prises depuis le début de l’année en cours pour établir des contrôles en application de la réglementation en vigueur, ajoutant que la Caisse compte 430 contrôleurs en plus des brigades mixtes composées de l’inspection du travail et de la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS).

Il a rappelé que le potentiel actuel des non-salariés est estimé à près de 3 millions de personnes qui travaillent pour leurs propres comptes et les professions libérales.

LIRE AUSSI Accidents de travail: 533 décès déclarés à la CNAS