Carburants: recul de la consommation de 2.9%

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a indiqué jeudi à Alger que la consommation locale de carburants avait reculé de 2,9% grâce à l’augmentation du prix des produits dérivés du pétrole et à la baisse des importations de véhicules.

La consommation locale de carburants a reculé de 2,9% pour atteindre 13 millions de tonnes grâce à l’application de la nouvelle tarification des produits pétroliers depuis le début de 2016 et à la baisse des importations de véhicules, a précisé M. Guitouni lors d’une réunion avec la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre de l’examen des dispositions du projet de loi de finances (PLF) 2018.

La consommation nationale d’énergie a connu une certaine stabilité par rapport aux années précédentes atteignant 44 millions de tonnes équivalent pétrole (Tep) à fin septembre 2017 contre 43 millions de Tep à la même période de 2016 (+0,7%).

Concernant le gaz naturel, la demande nationale a enregistré une légère hausse au cours des neuf (9) premiers mois de 2017, la consommation des différents clients ayant atteint 31 milliards de mètres cubes, soit une augmentation de 3% par rapport à la même période de 2016, a précisé le ministre.

LIRE AUSSI Carburants: augmentation de la taxe sur les produits pétroliers

Quant à l’énergie électrique, le secteur a enregistré une hausse de la demande, a fait savoir M. Guitouni, précisant que la consommation a atteint 44 térawatts-heure à fin septembre 2017 (+8%) du fait de l’augmentation de la demande des ménages.

La production d’électricité a, quant à elle, atteint 54 térawatts-heure à fin septembre 2017 (+7%) par rapport à la même période de 2016.

LIRE AUSSI Importation: vers l’exigence de deux certificats