CAN2019 : Ces marques qui s’adonnent à l’«ambush marketing»

C’est devenu une habitude en Algérie. A chaque évènement footballistique majeur, des entreprises algériennes s’y relient indûment par la publicité, faisant fi de l’exclusivité obtenue à coup d’efforts financiers par les sponsors officiels.

Cobra Electronics, LG, Techno Mobile, Jumia Food ou encore l’hôtel Ferdi Lilly sont parmi les entreprises qui ont prévu des campagnes de communication liées à la Coupe d’Afrique des nations (CAN2019) qui se déroule en ce moment en Egypte. Des campagnes qui consistent en la diffusion de spots publicitaires ou des jeux et tombolas dont les heureux tirés au sort bénéficient de remises sur les produits de ces entreprises. Ainsi, elles exploitent l’évènement dans leurs publicités qui inondent les réseaux sociaux depuis plus d’une semaine, bravant les lois et les règles éthiques qui interdisent l’exploitation commerciale de l’évènement aux entreprises qui ne figurent pas sur la liste des sponsors officiels de cette compétition organisée par la Confédération africaine de football (CAF).

Ce qu’il faut, néanmoins, signaler est que ces entreprises sont encouragées par le laxisme de la CAF, laquelle est moins vigilante que la Fédération internationale de football (FIFA) en la matière. L’on se rappelle des mises en demeure adressées par cette dernière aux entreprises algériennes ayant profité de la Coupe du monde 2014 organisée au Brésil pour y relier leurs publicités, dénonçant un «ambush marketing (marketing d’embuscade)». C’est-à-dire, «ces activités commerciales essayant de profiter de l’intérêt et de l’envergure d’un évènement en créant une association commerciale et/ou recherchant une exposition promotionnelle sans l’autorisation de l’organisateur de l’évènement». La CAF, elle, n’a jamais agi contre les usurpateurs qui réussissent une meilleure exposition promotionnelle de leurs produits et services au détriment des sponsors officiels et sans dépenser le moindre centime dans le développement du football sur le continent africain.

LIRE AUSSI CAN 2019: Mohamed Daas heureux

1 Rétrolien / Ping

  1. Affaire Mazouz: vers l'implication de Sellal Jr et Bairi - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.