CAMEG (Sonelgaz): conflit avec le français SICAMEX

cameg

Le torchon brûle entre CAMEG (filiale de Sonelgaz, représentant une centrale d’achat) et le fournisseur français SICAMEX par rapport à un marché conclu en … 2009 et 2012. La partie algérienne réclame le montant de 84.200 euros au motif de remboursement des frais des deux conteneurs (2 200,00 Euro) objet du contrat N° 02/ 019/2009 CAMEG-SICAMEX et remboursement du montant de la pénalité de retard qui s’élève à la somme de 82 000,00 Euro objet du contrat N°02/058/2012 CAMEG-SICAMEX.

CAMEG exige le payement de ce montant dans un délai d’une semaine.
Pour la filiale de Sonelgaz, il demeure entendu qu’à défaut d’exécution dans le délai précité, elle se réserve le droit de porter l’affaire devant les tribunaux compétents et interdire à SICAMEX toute participation aux avis d’appels à concurrence initiés par l’ensemble des sociétés du Groupe Sonelgaz.

Voilà ce qu’on appelle de l’intransigeance face à l’arrogance des fournisseurs français.

LIRE AUSSI Renault: 1300 employés mis au chômage

1 Rétrolien / Ping

  1. Square Port Said: les cours du 1er mars 2020 - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.