Brèves locales du mardi

dgsn

SIDI BEL-ABBES

Les services de la sûreté de wilaya de Sidi Bel-Abbès ont procédé au mois d’octobre dernier à la fermeture de 78 magasins pour infraction aux mesures de prévention contre la pandémie du coronavirus, a-t-on appris mardi auprès de la cellule d’information et de communication de ces services, précisant que la décision de fermeture fait suite au contrôle de 1.238 locaux commerciaux où ont été relevées 123 infractions au protocole sanitaire de prévention contre Covid-19. Dans le cadre de la poursuite des efforts visant à faire face à la pandémie du coronavirus, les services de la sûreté de Sidi Bel-Abbès ont intensifié les contrôles en mobilisant tous les moyens humains et matériels. Les services de la sûreté de wilaya veillent à l’application des mesures de prévention contre ce virus dont le respect de la distanciation physique et le port du masque au niveau des espaces commerciaux, des restaurants, des cafés et autres lieux publics, ainsi qu’au contrôle des moyens de transport en commun, à travers le déploiement des barrages et de patrouilles sur les axes routiers et oeuvrent à multiplier les campagnes de sensibilisation.

EL TARF

– Les services de la sûreté de wilaya d’El Tarf ont saisi 300 grammes de cannabis et arrêté deux individus, des récidivistes qui activaient au niveau d’une bande de sept dealers qui envisageaient de commercialiser du cannabis au niveau de la ville, a indiqué mardi le chargé de la communication de ce corps de sécurité, le commissaire principal Mohamed Karim Labidi. Exploitant une information faisant état des agissements de cette bande, les services de police ont ouvert une enquête qui a permis d’appréhender, dans un premier temps, deux (02) présumés coupables à bord d’un véhicule, a indiqué le commissaire principal Labidi, précisant que trois (03) plaquettes de drogue, pesant 300 gr. et une arme blanche ont été trouvées dans le véhicule intercepté à près de 07 km du chef lieu de la wilaya, lieu où les dealers envisageaient de conclure cette transaction. Présentés devant le magistrat instructeur près le tribunal d’El Tarf, les mis en cause, âgés entre 20 et 30 ans, ont été placés sous mandat de dépôt pour « trafic de stupéfiants et port d’arme prohibée ».

– 41 comprimés psychotropes ont été saisis par les services de la sûreté de wilaya d’El Tarf dans la commune de Chebaita Mokhtar (Dréan), à l’issue d’une dénonciation faisant état de la commercialisation de produits hallucinogènes par un individu résidant dans cette localité, a indiqué mardi le chargé de la communication de ce corps de sécurité, le commissaire principal Mohamed Karim Labidi. La perquisition du domicile du dealer a permis aux éléments de la police judiciaire relevant des services extramuros de Chebaita Mokhtar de mettre la main sur cette quantité de drogue et une arme blanche prohibée. Lors de sa comparution immédiate devant le magistrat instructeur près le tribunal de Dréan, le mis en cause a été condamné à SIX mois de prison ferme, assortis d’une amende.

ORAN

– Les services de police d’Oran ont relevé, lors de contrôles sur le terrain durant les 5 derniers jours, près de 2.700 infractions aux mesures de prévention sanitaire contre la pandémie de Covid-19, a-t-on appris mardi auprès de ce corps de sécurité, précisant que les services de police de la wilaya d’Oran ont dressé 2.690 procès verbaux d’infraction durant la période allant du 5 au 10 novembre en cours, à l’encontre d’individus et détenteurs de locaux commerciaux et moyens de transports urbains publics et privés contrevenants. Selon la même source, ces infractions sont liées essentiellement au non respect du protocole sanitaire, à savoir le port du masque de protection et la distanciation sociale, outre le manque de nettoiement, de désinfection des locaux commerciaux et d’usage de produits de nettoiement et la pose d’affiches pour informer et orienter les clients à l’intérieur des locaux. Il a été constaté, dans le détails, 1.883 infractions à l’encontre de citoyens pour violation des règles de protection dont 1.518 infractions liées au non port du masque, 437 à l’encontre de piétons pour non respect des heures de confinement sanitaire, 176 pour non respect de la distanciation, de même que la verbalisation de 125 taxieurs pour utilisation du véhicule en dehors des heures de confinement de même que 21 autres conducteurs de motocycles, a t-on indiqué, précisant que 247 détenteurs de locaux commerciaux ont été verbalisés pour diverses infractions liées au non respect du port du masque par des clients à l’intérieur du local, 65 pour rejet du port de masque par les détenteurs de locaux, 85 pour dépassement du nombre de clients autorisés à pénétrer l’intérieur des locaux (34).

Ce contenu n’est accessible qu’aux membres du site. Si vous êtes inscrit, veuillez vous connecter. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis