Bourse d’Alger: présentation de l’activité

bourse d'alger

 La Bourse d’Alger, dénommée « Société de gestion de la bourse des valeurs mobilière » (SGBV), a été créée en 1997 avec pour actionnaires les six banques publiques que compte le pays (BDL, BEA, BADR, CPA, BNA et CNEP).

Elle comprend, en vertu du décret législatif 93-10 du 23 mai 1993 qui la régit, les organismes suivants:

– Une Société de gestion de la Bourse des valeurs.

– Un dépositaire central des titres dénommé Algérie Clearing, une société par actions détenue par les banques et les sociétés cotées.

– Des intermédiaires en opérations de Bourse.

– Une Commission d’organisation et de surveillance des opérations de bourse (COSOB) qui constitue l’autorité de régulation du marché des valeurs mobilières.

Actuellement, la Bourse d’Alger compte six titres que sont El Aurassi, Saidal (publics) et Alliance assurance, NCA Rouiba,  Biopharm et AOM Invest (privées), totalisant une capitalisation de 45 milliards de DA, soit 0,2% du PIB.

– Le 3 septembre 1999: première cotation à la bourse d’Alger de l’entreprise publique agroalimentaire ERIAD Sétif, qui ouvre 20% de son capital. L’entreprise s’est retirée de la Bourse en 2006.

– Le 20 septembre 1999: le groupe pharmaceutique public SAIDAL est coté.

– Le 14 février 2000: l’hôtel public El Aurassi fait son entrée en bourse.

– Le 7 mars 2011: Alliance Assurances devient la première entreprise privée à entrer en bourse.

–  Le 3 juin 2013 : la société privée Nouvelle Conserverie Algérienne de Rouiba (NCA) entre en bourse.

–  En mars 2016 : C’est au tour du laboratoire pharmaceutique privé Biopharm de s’y introduire.

– Le 12 décembre 2018: la société AOM Invest Spa, activant dans le développement et l’exploitation de projets touristiques fait son entrée à la Bourse d’Alger.

La Bourse d’Alger est composée de trois marchés que sont:

– Le marché principal: destiné aux grandes entreprises. Il abrite  actuellement, SAIDAL, EL AURASSI,  ALLIANCE ASSURANCES, NCA-Rouiba et BIOPHARM.

– Le marché PME : Il compte une seule société (AOM Invest).

– Le marché des titres de créance, composé d’un Marché des obligations (émises par les sociétés par actions) et d’un marché bloc OAT, réservé aux Obligations Assimilables émises par le Trésor public. Ce dernier compte actuellement 27 lignes cotées englobant plus de 450 milliards de DA.

LIRE AUSSI Naftal: Harchaoui remplace Nadil