Boumerdes : des cadres de l’hydraulique suspendus

arezki Berraki

Le wali de Boumerdes a décidé, jeudi, de suspendre des cadres de la direction de wilaya, en charge des ressources en eau.

Cette première mesure intervient une semaine après l’exposé présenté au ministre des ressources en eau sur la situation du secteur de l’hydraulique  par les responsables du secteur, qui  n’a pas été du goût de Arezki  Berraki et l’a fait réagir.

 »Certains indicateurs sont au vert mais la majorité est au rouge », a-t-il remarqué, relevant que  »l’État a investi dans le secteur de l’hydraulique plus de   3.300 milliards de centimes dans le seul programme centralisé, qui concerne 87 projets dans les secteurs de l’AEP, l’assainissement et l’hydraulique agricole ».

« Mais le plus gros est allé à l’AEP. Malheureusement, il y a 40 projets qui n’ont pas bien évolué’,’ faisant le constat de défaillances qu’il qualifie d’ailleurs de mauvaise gestion de deniers publics.

Arezki Berraki a décidé de dépêcher des cadres de son département pour procéder à un audit au niveau de cette direction et revoir tous les aspects d’organisation, de gestion et de distribution de projets pour une  wilaya, dotés de 3 systèmes d’AEP, plus de 170 puits, de 9 petits barrages et 14 retenues collinaires.

LIRE AUSSI Avec 4.353.233 passagers transportés sur 37.281 vols en 2019: bons résultats pour Air Algérie