Boumerdes: Brahim Merad face ‘’ Aux oubliés du développement’’ 

yatafen
Par Wahab.

 Le conseiller du président de la République chargé des zones d’ombre, Brahim Merad, a consacré deux jours  de son déplacement à Boumerdes pour sillonné les quatre coins de la wilaya, s’enquérir de l’état d’avancement d’un grand nombre de projets de développement mais surtout d’être à l’écoute , une écoute réelle  insiste-t-il de ces populations qui se considèrent  comme les oublies du développement.

A se sujet et face à une population rurale dénonçant la gestion de la cité et le clientélisme affiché par les élus locaux l’ex wali de Boumer des dira que  »L’Etat s’est lancé dans une véritable révolution du développement, pour éradiquer les zones d’ombre à travers les villages et les campagnes du pays » ajoutant que  »L’objectif aujourd’hui est l’activation   de projets de développement pas coûteux, à durée limitée, et touchant la quasi totalité des secteurs, dont le raccordement aux réseaux d’AEP, d’électricité, et de gaz, l’ouverture de voies d’accès, le bitumage des routes, et autres « .

Le procédé permettra par ailleurs de donner l’occasion à de milliers de petites entreprises qui chôment d’être sur le terrain et d’acquérir de l’expérience. Brahim Merad rassure que « le Gouvernement accorde actuellement un intérêt particulier au développement de ces zones, et réunir toutes les conditions et commodités afin d’attirer et de fixer les populations à leurs niveau en s’appuyant sur les fonds de développements locaux et sectoriel.

Faisant le bilan de cette opération  »Zone d’ombres  » le wali de Boumerdes, Yahia Yahiatene, a fait cas du recensement de 382 opérations de développement actuellement en cours de réalisation au niveau de 322 zones d’ombre, sur un total de 899 opérations inscrites, pour un montant global de plus de 5 milliards de DA.

LIRE AUSSI Contrôle commercial: plus de 77.000 infractions enregistrées en 9 mois