Bouazgui: exploiter les terrains forestiers

Le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazgui a mis en avant, jeudi à Alger, l’importance de la valorisation des terrains forestiers et l’octroi des permis de leur exploitation en vue de contribuer à la croissance économique.

La stratégie adoptée par le ministère vise à placer le patrimoine forestier au centre du développement tout autant que le développement agricole, l’aquaculture et la pêche, d’autant  que l’Algérie recèle de grandes ressources forestières, a indiqué M. Bouazgui en réponse à la question d’une députée concernant le cadre juridique de la mise en valeur des terrains dans la wilaya de Jijel, lors d’une plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales, sous la présidence de M. Saïd Bouhadja en présence du ministre des Relations avec le parlement,Tahar Khaoua.

La flore et la faune de l’Algérie regroupe quelque 3165 espèces végétales et plus de 400 espèces animale, a fait savoir le ministre, soulignant le fort potentiel à exploiter et à valoriser à travers la mise en valeur des terrains forestier et l’octroi des permis d’exploitation en vue d’inscrire la forêt au coeur du développement agricole et rural, et partant, participer au développement économique du pays », a-t-il ajouté.


LIRE AUSSI Bouazghi appelle le Groupe Agrolog à développer les filières stratégiques


Dans le même contexte, le ministre a déclaré que le renouement avec l’activité sociale et économique dans les zones rurales s’est fait grâce au programme du président de la République qui a pris en considération toutes les dimensions ayant trait au développement rural, agricole, montagneux et forestier.

Concernant la wilaya de Jijel, le ministre a précisé que sept (7) périmètres ont été crées d’une superficie globale de quelque 1000 hectares dont le tiers, soit 356 hectares, a été distribué dans le cadre de la mise ne valeur des terrains forestiers au profit de 182 exploitants.

M. Bouazgui a précisé que 255 hectares ont été affectés à l’utilité publique dont 145 hectares pour la réalisation de l’autoroute est-ouest et 145 autres pour la réalisation du barrage « Tabellout ».

Concernant les 385 hectares restant, le ministre a fait savoir qu’ils sont sur le point d’être distribués et les bénéficiaires sélectionnés en attendant la réunion de la commission spécialisée pour l’approbation de la liste des exploitants.

LIRE AUSSI Squart Port Said: les cours du 29 janvier 2018

S’agissant de la création d’autres périmètres dans la wilaya, le ministre a évoque 8 opération en cours pour une superficie de 585 hectares, ajoutant que la création des périmètres se fera en vertu d’un arrêté ministériel.

Il a indiqué que le choix des exploitants dans la wilaya de Jijel a été fait et que la direction des forêts et la commission locale spécialisée sont en concertation avec les présidents des APC en vue d’approuver la liste des bénéficiaires.

M. Bouazgui a ajouté que l’achèvement de la création des 8 périmètres ne veut pas dire la fin de l’opération dans la wilaya de Jijel, sachant que la superficie forestière locale représente 57 % de la superficie globale, permettant ainsi de créer de nouveaux périmètres.

 LIRE AUSSI Necib: 19 milliards DA pour la maintenance des réseaux dans chaque wilaya