BNP Paribas condamnée à 38 millions d’euros à Londres

La banque française a été condamné à Londres à verser un montant de 38 millions d’euros pour avoir organisé un système d’évasion fiscale entre l’Angleterre et des paradis fiscaux.

C’est la énième amende contre BNP Paribas ces dernières années. En 2014, la banque française a été condamnée par la justice américaine à verser 8,9 milliards de dollars pour avoir violé les embargos sur le Soudan, Cuba et l’Iran. En mai, la même banque a écopé encore d’une amende de 350 millions de dollars, imposée par les autorités américaines pour avoir manipulé le marché des devises.

Le tribunal administratif de première instance de la capitale du Royaume-Uni a condamné la banque française le 12 juin pour une fraude qui s’élève à 35 millions de livres (38 millions d’euros), mais l’affaire n’a été annoncée officiellement que vendredi 8 septembre par Her Majesty’s Revenue and Customs (HMRC), l’autorité fiscale britannique.

LIRE AUSSI Société Générale Algérie: 21 affaires de fraude devant la justice