Blocage du CKD/Electroménager: Bedoui sur les pas de Ouyahia

Depuis le début de l’année, aucune nouvelle autorisation n’a été accordée aux industriels de l’électroménager pour l’importation des intrants en CKD.

Le Gouvernement Ouyahia avait suspendu de manière informelle, dès le mois de février dernier, l’importation en CKD des produits destinés à l’industrie de l’électroménager et du téléphone mobile. Les autorités n’ont fourni aux industriels aucune explication par rapport à cette attitude contraire aux intérêts de l’économie nationale.

A sa prise de pouvoir, le Gouvernement Bedoui a emboîté le pas et a surtout fait la sourde oreille par rapport aux demandes incessantes des industriels du secteur.

Les nombreuses entreprises algériennes, impliquées dans la production de l’électroménager et du téléphone mobile, fonctionnent depuis des mois uniquement sur les stocks existants, qui n’ont pas été renouvelés.

Au terme de la consommation des stocks, c’est le chômage qui guette des centaines de milliers d’emplois directs et indirects.

Ce Gouvernement, déjà rejeté par la population, fait tout pour mener le pays vers l’impasse économique. Il ne fait que suivre la politique de la terre brûlée, initiée par Ouyahia dès le mois de février dernier.

LIRE AUSSI Démographie de l’Algérie: 43 millions d’habitants en janvier 2019