Blé: l’Algérie a acheté environ 660 000 tonnes

blé

Par Rabah Kahouadji

Récemment, l’Algérie a acheté environ 660 000 tonnes de blé origines optionnelles, probablement en blé tendre, dont une grande partie a été acquise à partir de la France qui d’ailleurs est l’un des principaux fournisseurs traditionnels de notre pays.

De plus, les exportations origine France restent soutenues vers les autres pays, ce qui ne nécessitait pas d’être particulièrement agressif sur cette destination. Quant au  rapport de l’USDA, il n’a pas apporté d’éléments très surprenants.

Ainsi le stock mondial de blé est affiché pour la fin de la campagne à 288.03 millions de tonnes, légèrement au-dessus des attentes des opérateurs, avec toutefois un stock de fin chez les 8 principaux pays exportateurs revu à 57.97 millions de tonnes contre 59.41 estimés le mois dernier.

Cela n’a pas empêché les cours de céder du terrain en toute fin de la journée du 11 février, ainsi le rapport USDA affiche des exportations pays tiers pour l’Europe à 32 millions de tonnes, contre 31 millions estimés le mois dernier. Pour rappel, lors de la campagne céréalière 2018/2019, l’Algérie a importé pas moins de 4,6 millions de tonnes de blé tendre d’origine française.

LIRE AUSSI Cultures maraîchères: un dangereux virus menace l’Algérie