Blé dur : l’Algérie en exportera à la lisière de fin 2020

blé

Gros changement dans la balance commerciale du blé dur pour l’Algérie. Auparavant grand pays importateur et consommateur de blé dur, acheté presque exclusivement, jusqu’à une date récente à la France, l’Algérie pourrait passer au statut de pays exportateur.

Selon le ministre de l’Agriculture, l’Algérie n’a plus importé de blé dur depuis juin 2019, et escompte bien arriver à une récolte de 20 millions de quintaux à la lisière de septembre 2020, se préparant de ce fait à entrer dans le gotha des pays exportateurs de blé dur.

La France, premier fournisseur de l’Algérie en blé dur, et pendant longtemps le fournisseur quasi-exclusif, monopolisant ce commerce de fait, sera le premier partenaire commercial a être touché par cette nouvelle disponibilité de l’Algérie de devenir désormais exportateur.-

LIRE AUSSI Présidentielle: les militaires libres de choisir leur candidat