Billettes d’acier: une cargaison ukrainienne en route vers l’Algérie

L’industrie sidérurgique européenne, notamment italienne et française, attendait avec impatience la délivrance, par le gouvernement algérien, des licences d’importation de l’acier, pour pouvoir reprendre l’exportation vers le pays.

Mais, voilà que les premières opérations algériennes d’importation de l’acier ont carrément tourné le dos à la production de l’Union Européenne.

On apprend ainsi qu’une cargaison de billettes ukrainiennes est en route vers l’Algérie. La marchandise a été acquise à 510 $ la tonne, soit moins de 10 dollars à la tonne par rapport aux prix pratiqués dans la zone Euro.

LIRE AUSSI Acier: l’Algérie va importer 534 mille tonnes cette année