Billet: l’Equation Algérienne

hirak

Les événements qui se succèdent sont digne d’un roman de science-fiction. En Algérie, les crises se diversifient et se multiplient, impactées fortement par l’environnement international et amplifiés par le malaise socio-économique; passant de la crise identitaire, à la crise sécuritaire, pour nous amener vers une crise morale dans la gestion des affaires de l’Etat, tout en étant à l’aube d’une immense crise sanitaire qui va induire une crise économique, liée à la chute des prix de pétrole  et accentuant ainsi l’érosion des réserves et projetant surtout des déficits .

Équation avec laquelle, les gouvernants doivent composer pour trouver des solutions, à même d’atténuer les effets de ces crises successives, dont la charge virale qui est encore active.

La moralisation de la gestion prône un processus de nettoyage, à grande échelle, pour préserver les ressources futures et essayer de recouvrer les pertes subis, par une action judiciaire unique dans l’histoire de l’Algérie indépendante. Des procès qui vont s’étaler sur un certain nombre d’années, entre temps nous faisons face à d’autres crises autant compliquées que complexes, car les demandes à satisfaire vont être au-delà de ce que pourront offrir les gouvernants comme solutions, en les amenant à rétablir les imperfections et les injustices  des dernières années .

En effet, les réponses à fournir sont fortement corrélées aux moyens, notamment financier, pour répondre aux défis sur le terrain, mais les hypothèses actuelles relèvent elles-même du défi pour trouver les ressources capables de maintenir les services existants, préalablement aux améliorations escomptés.

La stratégie, en balbutiement, doit intégrer les tactiques, et les tacticiens doivent disposer de compétences capables de traduire leur vision sur le terrain, pour essayer de gagner les positions, remporter les batailles et arracher la victoire ultime; en ayant comme postulat le fait que nous devons faire face à un ennemi commun; dans le cas d’ennemis multiples, les priorités doivent être étudiées avec soin, afin de ne pas épuiser les ressources dans des actions qui n’auront aucun impact et disperseront les efforts.

LIRE AUSSI Arrêtes durant le hirak de vendredi : 3è jour de garde à vue pour Khaled Drareni et Samir Belarbi

1 Rétrolien / Ping

  1. M'sila: poursuites contre les responsables de l'APC de Boussaâda - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.