Benmiradi: rencontres avec les ambassadeurs des Pays Bas et de Corée du Sud

Le ministre du Commerce, Mohamed Benmeradi, a reçu lundi en aparté, les ambassadeurs des Pays Bas et de Corée du Sud avec lesquels il a examiné les voies de développement de la coopération bilatérale ainsi que le soutien aux relations économiques avec ces deux pays partenaires, a indiqué un communiqué du ministère, ajoutant que les rencontres ont également porté sur l’examen des plans stratégiques devant concrétiser ces objectifs.

Benmeradi a expliqué aux deux ambassadeurs les grands traits tracés par le Gouvernement à travers son Plan d’action en vue de promouvoir l’économie nationale, précise la même source.

Il s’est également félicité des deux modèles économiques des Pays Bas et de Corée du Sud, exhortant les deux pays partenaires à « augmenter leur volume d’investissements en Algérie ».

LIRE AUSSI FMI: la croissance en Algérie devrait ralentir 2017

Par ailleurs, le ministre a évoqué, lors de ces deux rencontres, les grands enjeux auxquels est confronté le secteur du Commerce ainsi que les démarches prises pour protéger l’économie nationale.

L’ambassadeur des Pays Bas en Algérie a, pour sa part, révélé qu’il existait des « négociations avancées avec le Gouvernement algérien pour réaliser plusieurs projets pilotes dont certains ont été déjà engagés notamment dans les secteurs de l’agriculture et des ressources en eaux outre les grandes réalisations et les ports ».

Il a, en outre, souligné la disponibilité de son pays pour former les formateurs dans le secteur agricole tout en exprimant son intérêt quant à la promotion des relations commerciales, la consolidation du partenariat et le transfert de la technologie et l’expertise hollandaise en faveur de l’Algérie dans tous les domaines d’activité économique, indique le communiqué.

LIRE AUSSI Energie éolienne: le Maroc inonde le Sahara Occidental

De son côté, l’ambassadeur sud-coréen a salué le volume d’échange commercial entre les deux pays. Il a aussi évoqué le volume d’investissement des grandes sociétés relavant de son pays en Algérie.Sang Jin a estimé que l’Algérie représentait le plus grand marché de la Corée du Sud dans la zone du Maghreb, précisant qu’elle deviendra prochainement un point de départ d’exportation vers les autres pays  maghrébins.

Le même ambassadeur a souligné la « satisfaction de tous les opérateurs économiques sud-coréens quant aux opportunités d’investissement offertes par l’Algérie et le climat des affaires fertile facilitant l’investissement accordé par le Gouvernement algérien », conclut le communiqué.

LIRE AUSSI FMI: la croissance en Algérie devrait ralentir 2017