Bengrina: réorientation de l’argent de l’importation

abdelkader bengrina

Depuis El Oued, Abdelkader Bengrina a promis, dimanche, de réorienter les sommes destinées à l’importation vers le soutien des agriculteurs souhaitant investir pour renforcer la production locale.

S’exprimant lors d’une réunion animée à la Maison de la culture de la wilaya, Abdelkader Bengrina s’est engagé à fournir aux jeunes souhaitant investir dans l’agriculture des Hautes Terres et du Sud, la terre et les crédits nécessaires pour aider à renforcer le produit national et à importation.

Il a promis de réorienter l’argent destiné à l’importation vers le soutien de projets agricoles dans le but de réaliser la sécurité alimentaire et se tourner vers l’exportation.

Il a ajouté, qu’il procédera s’il venait à être élu président de la République, à la restitution des fonds pillés pour les investir dans les secteurs stratégiques en tête desquels, l’agriculture, l’industrie et le tourisme tout en assurant une répartition équitable des richesses et des projets entre les régions du pays.

Par ailleurs, Abdelkader Bengrina a déploré le retard accusé dans le secteur de la santé au niveau des wilayas du Sud, le manque de médecins et de médecins spécialistes, outre le refus des médecins des régions du Nord de travailler dans le Sud, ce qui oblige les malades à se déplacer en Tunisie pour se soigner ».

Le candidat du mouvement El Binaa a imputé cette situation au manque d’incitations accordées par l’Etat aux médecins pour exercer dans le Sud, promettant, à ce propos, « d’organiser des caravanes de médecins qui sillonneront ces régions afin de fournir les soins aux patients ».

Il a souligné, en outre, que chaque citoyen algérien avait le droit de bénéficier des projets de développement, d’emploi et de libre circulation.

Dans la commune de Tebesbest, daïra de Touggourt (érigée récemment en une wilaya), le président du mouvement El-Bina a sillonné plusieurs quartiers de cette commune, accompagné des sympathisants de son parti, exprimant, à cette occasion, son souhait de voir « la décision d’ériger certaines régions du Sud en des wilayas » suivie par d’autres mesures visant la promotion des centres universitaires, des hôpitaux et des zones industrielles en des pôles aussi importants que ceux au Nord ».

Il a par ailleurs souligné la nécessité d’accorder un intérêt particulier aux produits du Sud, notamment les dattes, afin de garantir la sécurité alimentaire, et de développer le tissu industriel à l’effet de créer davantage d’emploi au profit des jeunes.

LIRE AUSSI Zeghmati : les procès de la corruption seront publics

1 Rétrolien / Ping

  1. Campagne/J16 : la dernière ligne droite sera décisive - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.