Beicip-Franlab: reconquête de Sonatrach

beicip-franlab

Les responsables de la compagnie française Beicip-Franlab sont très heureux en ce moment. Et pour cause, ils reviennent en force sur les marchés de Sonatrach.

Depuis la création de Sonatrach, Beicip-Franlab, spécialisée dans les études de réservoir, a toujours obtenu des contrat de moyenne envergure.

Le boom des français aura lieu entre 2009 et 2014. Deux hommes ont contribué à cette promotion de Beicip-Franlab: Mahieddine Touami et Djelloul Djaouid Bencherif qui dominaient les activités de la division PED.

Au limogeage de ces deux hommes, la compagnie française n’a plus décroché de contrats à Sonatrach.

Mais depuis que Ould Kaddour a décidé de nommer Bencherif à la tête du PED, voilà que les affaires reprennent avec Beicip.

Après Total et Technip, Beicip est rétablie dans ses droits à Sonatrach. Bientôt, ce sera le tour de CGG.

LIRE AUSSI Différend avec Technip: ce que Sonatrach a dissimulé à l’opinion publique