Batna: la filière avicole prend son envol

La filière avicole de la wilaya de Batna a pris invesen envole et a réalisé en 2017 un bond qualitatif avec l’entrée en  exploitation d’importants investissements, a appris l’APS auprès de la  direction des services agricoles (DSA).

La commune de Bitam distante de 95 km de Batna a connu le lancement des  activités d’un complexe avicole d’une capacité de production quotidienne de  240.000 œufs en plus de deux unités de production de dindes génératrices  d’une capacité chacune de 6.300 dindes par période d’engraissement, a  indiqué la responsable du service organisation de la production et soutien technique de la DSA,  Farida Abdelmoumnaoui.

« Il est prévu pour prochainement l’entrée en activité d’une autre unité de  production de poulet de chair dans la même commune », selon la même source  qui indique qu’une autre unité conçue pour la production annuelle de  115.000 poulet de chair (1000 tonnes/an) est en cours de réalisation au  village Zoui dans la commune de Lazrou.

En constante évolution depuis quelques années, la filière a connu fin 2016  et début 2017 le lancement par la section avicolede la coopérative Rakhaâ  d’Ain Yagout d’une opération de transformation de poulet de chair d’une  capacité de 12.000 tonnes/mois.

Ces investissements et autres projets dont la concrétisation est attendue  pour 2018 sont appelés à consolider les activités de la filière qui couvre  désormais l’intégralité de la demande de la wilaya et contribue à  l’approvisionnement de diverses autres wilayas voisines, assure la même  source.

Batna un pôle avicole qui s’affirme de jour en jour

Pratiquement limitée à la région d’Ain Touta durant les années 1980 et  début des années 1990, l’aviculture s’est implantée dans d’autres communes  dont Bitam, Barika, Lazrou, Hidoussa et même en régions montagneuses à  l’instar de Ras Layoun et Theninet El Abed transformant la wilaya de Batna  en véritable pôle avicole dont les contours s’affirment de plus en plus  nettement.

Première wilaya productrice d’œufs au pays avec 1,49 milliard unités en  2016, Batna figure également parmi les premières régions productrices de  poulet de chair et viandes blanches avec en 2016 une production de 438.263  quintaux et un parc avicole de 20,5 millions poules de chair, 6,1 millions  poules pondeuses et 465.000 dindonneaux, relève la même source.

Entre janvier et septembre 2017, la wilaya a produit 1,12 milliards œufs  et 437.580 quintaux de viandes blanches avec un parc avicole de 17,38  millions poules de chair, 5,9 millions poules pondeuses et 409.229  dindonneaux.

Plus de 50 millions DA pour réhabiliter et améliorer les élevages

Au cours des neufs dernières années, un montant de 50,2 millions DA a été  accordé en deux tranches, dans le cadre du dispositif d’aide publique, aux  aviculteurs pour réhabiliter et améliorer leurs élevages.

Pour Dalila El-Alawi, responsable de la cellule de soutien à la DSA, un  montant de 43 millions DA a été mobilisé entre 2009 et 2014 pour la  réhabilitation de 205 élevages avicoles tandis que 7,2 millions DA ont été  affectés à l’amélioration et la réhabilitation des élevages durant la  période de 2014 à 2016.

Ces mesures incitatives ont ainsi permis la reprise des activités des  élevages qui étaient à l’arrêt pour des raisons financières et la  dynamisation de la filière qui suscite l’intérêt des investisseurs qui  s’oriente désormais vers la transformation des viandes comme à Ain Yagout  et Ain Touta.

Beaucoup d’éleveurs espèrent élargir leurs activités parallèlement aux  efforts des pouvoirs publics pour encourager les industries de  transformation qui demeurent encore peu développées en dépit de  l’importance du volume locale de la production.

LIRE AUSSI ANBT: projet de nouveaux barrages à Batna et Biskra