Barres d’armature: l’Algérie paralyse les usines italiennes

rond à béton

Depuis l’instauration, par le gouvernement algérien, du régime des licences d’importation, l’industrie sidérurgique italienne est très affecté.

En matière de barres d’armature ou fer rond à béton , l’Italie produit plus de 5 millions de tonnes par an. Mais sa consommation locale ne dépasse jamais le seuil de 1.6 millions de tonnes.

L’Algérie qui importait régulièrement 2.6 millions de tonne de barres d’armature, voyait 2.2 millions de tonnes débarquer de l’Espagne et de l’Italie. Rien qu’en 2015, l’Italie a exporté vers l’Algérie 1.2 millions de tonnes de rond à béton.

Depuis la régression des exportations vers l’Algérie, les sidérurgistes italiens n’ont pu trouver un marché de substitutions. Le pays est en surcapacité qui risque de perturber le secteur.

LIRE AUSSI Coupe d’Algérie: Mobilis honore les  finalistes