Barrage vert et lutte contre la désertification: création d’un organe de coordination

agriculture

Par Rabah Kahouadji

Le conseil du gouvernement, réuni mercredi sous la présidence du Premier ministre, Abdelaziz Djerrad, a adopté un projet de décret exécutif portant création d’un organe de coordination de la relance du Barrage vert et de la lutte contre la désertification.Selon le communiqué du gouvernement,le projet de texte, présenté par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, entre dans le cadre de la relance et la réhabilitation du Barrage vert, avec la mise en place d’un dispositif permanent chargé de la préparation, la concrétisation et du suivi permanent de cette opération, précise un communiqué des services du Premier ministre.

Cet organe de coordination est pensé comme un catalyseur dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation du programme d’action national de la lutte contre la désertification et l’atténuation de la sécheresse et la relance du Barrage vert.Il s’inscrit, notamment, dans la politique de décloisonnement sectoriel décidé par le gouvernement en vue d’assurer la cohérence nécessaire dans l’élaboration et la gestion des politiques publiques.Selon l’exposé du ministre, la lutte contre la désertification est en réalité une lutte contre la pauvreté, à travers la protection des ressources naturelles, l’adaptation aux changements climatiques, le développement rural intégré et la promotion de l’économie forestière au profit d’un développement local durable, base de toute sécurité alimentaire.

LIRE AUSSI  Soufiane Djilali (Jil Jadid): « L’élite politique doit pouvoir discuter, dialoguer et négocier »