Bairi se lance dans le montage d’Iveco: la blague du Ramadhan!

En annonçant son projet de monter en CKD (Complete Knock Down) les fourgons Iveco, avec l’assemblage de 550 pièces, Mohamed Bairi, le patron d’Ival aura certainement visé à gagner le prix de la blague du Ramadhan.

Dans un pays qui manque terriblement d’infrastructure de sous-traitance à l’industrie mécanique, Bairi évoque stoïquement l’intégration locale qui sera visible dans deux mois.

Les mauvaises langues disent beaucoup de méchanceté sur cette affaire de Bairi. Entre autres, l’argument du CKD juste pour grignoter sur les taxes douanière récompensant les opérateurs nationaux qui réalisent un fort d’intégration locale.

Les mauvaises langues défient encore Bairi de présenter aux médias, les sous-traitants algériens et les pièces détachées qu’il prétend intégrer dans le montage des fourgons Iveco.

LIRE AUSSI Assurance des chantiers de l’Inerga (Sonelgaz): la belle affaire de CIAR