Aviculture: élaboration d’un fichier national pour organiser la filière

aviculture

Selon un communiqué rendu public, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Cherif Omari devra prendre des mesures visant à organiser la filière avicole, dont l’élaboration d’un fichier national des aviculteurs.

M. Omari a présidé samedi au siège de son département ministériel, une réunion consacrée à l’évaluation et au suivi de l’opération de développement et d’organisation de la filière avicole, en présence des cadres centraux du secteur et des représentants du Conseil national interprofessionnel de la filière aviculture (CNIFA), a précisé le communiqué.

Lors de cette réunion le ministre a fait état de plusieurs « mesures prises pour organiser et restructurer la filière, à travers l’activation de la numérisation, l’élaboration d’un fichier national pour maîtriser toutes les données et le recensement global des avicultures au niveau de toutes les wilayas, et ce avec la contribution de tous les acteurs de la filière sur le terrain », a ajouté la même source.

Par ailleurs, le ministre a donné des instructions pour faciliter les mesures relatives au développement et à l’investissement dans cette filière notamment la construction d’abattoirs et la valorisation des sous-produits avicoles à travers tous le territoire national.

LIRE AUSSI PC: 206 opérations de sensibilisation à travers 25 wilayas

Concernant la régulation des prix de volaille, M. Omari a souligné, après avoir écouté les préoccupations soulevées par les professionnels de cette filière, la nécessité d’une organisation et d’une coordination efficaces entre les opérateurs et les offices de régulation concernés (ONILEV et ONAB), les services agricoles, la chambre agricole et l’Union nationale des paysans algériens (UNPA) afin d’atteindre les objectifs stratégiques tracés à court et moyen termes, notamment en ce qui concerne la stabilité des prix et l’équilibre du marché.Dans le même contexte, le ministre a réaffirmé le soutien et la protection permanents de l’Etat aux petits éleveurs et professionnels.

Inonder le marché en viandes blanches

Par ailleurs, il a instruit les établissements publics et privés d’accélérer l’activation du plan visant à mettre sur le marché un stock important de viandes blanches, afin de réguler le marché, de casser les prix et de mettre fin à toutes les tentatives de monopole et de spéculation.

Dans ce cadre, le ministre a rassuré les consommateurs de la disponibilité de quantités suffisantes de viande blanche et de la garantie d’un approvisionnement continu et stable du marché en vue de préserver les revenus des éleveurs, tout en améliorant la couverture vétérinaire et en encadrant les petits éleveurs dans les zones isolées.

De leur côté, les membres du bureau du Conseil national interprofessionnel de la filière avicole (CNIFA) se sont félicités du soutien apporté par le ministère et de son engagement à renforcer l’adhésion de tous les membres actifs et à mobiliser tous les efforts nécessaires pour développer la filière avicole et le secteur agricole en général, conclut le communiqué.

LIRE AUSSI CKD/SKD: un nouveau régime écartant les avantages fiscaux

1 Rétrolien / Ping

  1. Ain Defla: des jeunes produisent des canons désinfectants - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.