Autoroute Est Ouest: un autre contentieux avec Haddad

L’Algérienne Des Autoroutes (ADA) a accordé un délai de 60 jours au groupement constitué par l’ETRHB et des sociétés portugaises et espagnoles, pour achever les travaux des équipements de péage. Faute de quoi le contrat, signé en février 2014, sera purement et simplement résilié.

Le groupement en question est composé des entreprises TEIXEIRA DUARTE – ENGENHARIA ET CONSTRUCOES S.A / ETRHB HADDAD SPA / SOCIEDAD IBERICA DE CONSTRUCCIONES ELECTRICAS, S.A).

Dans une deuxième mise en demeure adressée au groupement dont fait partie l’ETRHB de Ali Haddad, l’ADA considère que celui-ci n’a pas fourni d’efforts conséquents pour rattraper les retards enregistrés malgré les différents courriers qui lui ont été adressés. L’agence gouvernementale réclame ainsi : l’achèvement des réseaux secs nécessaires à la mise à péage et leur raccordement à la section courante pour l’ensemble des gares; l’achèvement des portiques supports des auvents des gares de Relizane CW13, Mohammadia, Hammam Boughrara, RN7A et aussi l’achèvement du gros oeuvres des LPQ des gares de Relizane CW13, Mohammadia, Hammam Boughrara, RN7A  et des déviations provisoires de la BPV de la bretelle d’Oran et de la gare de Hammam Boughrara.

Devant les difficultés financières dont souffrent la plupart des entreprises du groupement, il est quasiment impossible d’achever les travaux dans les délais accordés par l’ADA et celle-ci sera dans l’obligation de prononcer la résiliation du contrat.

LIRE AUSSI ANBT: les suisses de Stucky éjectés