Automobile : Yousfi enfonce le Conseil d’Investissement

kia

L’affaire, ou plutôt les affaires liées à la fausse industrie du montage automobile, risque de connaitre un rallongement inattendue, tant il est vrai que les dossiers s’ouvrent sur des dossiers, à la manière de poupées russes, et débouchent sur d’autres acteurs, inattendus jusque-là, entraînant dans leur sillage beaucoup de responsables, dont ceux qui ont été jusque ici entendus comme témoins uniquement.

Ainsi, et lors de son instruction par Cour suprême, l’ex ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi, a tout rejeté sur son Premier ministre, Ahmed Ouyahia, « qui me donnait les instructions sur le sujet », nié toutes les accusations portées contre lui.

Aussi, Yousfi a révélé au juge instructeur que l’agrément délivré pour le montage des véhicules de marque « KIA » était légal, mais que toutes les autres décisions dont a bénéficié la SARL Gloviz ont été approuvées par le Conseil national de l’investissement (CNI), avant atterrir sur son bureau.

LIRE AUSSI Débat télévisé des candidats: les programmes économiques en coupe-gorge

1 Rétrolien / Ping

  1. Ouyahia: la défense fait un forcing pour passer la présidentielle - e-Bourse

Les commentaires sont fermés.