Audience des chaînes: l’ENTV se dirige vers la dérive

entv

Sur les 6 chaînes TV les moins fréquentées par les téléspectateurs, le moitié appartient à l’Entreprise Publique de Télévision (ENTV).

La chaîne Tamazight (TV4) figure dans l’avant dernière position, juste avant la chaîne touristique Chams TV. Elle a un taux de pénétration de 6,2 %.

La position de la chaîne religieuse (TV5) occupe la 17ème position sur les chaînes algériennes, avec un taux de pénétration de 7,09 %.

La chaîne terrestre, quant à elle, arrive au 16ème rang avec un taux de pénétration de 7,5%.

Nous sommes très loin des performances de la chaine Echourouk, leader de l’espace télévisuel qui parvient à arracher un taux de pénétration de l’ordre de 41,9 %,et celles d’Ennahar avec 40% d’accès aux téléspectateurs..

Seule A3 parvient à se placer sur le podium avec un taux de pénétration de 33,5 % et une confortable 3ème place, boostée surtout par les événements footballistiques.

Echourouk, Ennahar et toutes les autres chaînes ont pour propriétaires des personnes qui se sont incrustée à partir de  la presse écrite avec 0 expérience dans l’audiovisuel en 2011.

Comment se fait-il qu’un institution -l’ENTV- qui a le même âge de l’Algérie indépendante puisse tomber si bas. Toutes les personnes que nous avons interrogé sur cette question ont pointé du doigt Toufik Khelladi, DG du groupe, et sa gestion aléatoire de l’entreprise. Nos interlocuteurs ont également évoqué le nom d’un empereur, Lies Belaribi, responsable de la programmation et de la production.

LIRE AUSSI Echourouk+: vers l’interdiction de la vente