Aucune licence d’importation de l’acier n’est délivrée en 2017: l’Algérie fait trembler l’Europe

Les importations algériennes de l’acier continuent de donner bien des soucis aux métallurgistes européens qui assistent, impuissants, à une chute libre des cours de leurs produits.

L’ Algérie a été pendant des années un marché clé pour les produits longs en acier finis en provenance d’ Europe du Sud avec des importations abondantes qui se sont situées à 2,60 millions de tonnes en 2016. Mais, pour l’année 2017, le Gouvernement algérien n’a pas encore annoncé les quotas d’importation ou émis des licences d’importation.

Au 31 mai dernier, l’évaluation des prix à l’exportation des barres d’armature fabriquées au Sud de l’Europe mettait en évidence une fourchette de 380-390 € (426-437 $) par tonne à partir des principaux ports.

Les prix de l’acier sont susceptibles d’enregistrer de nouvelles baisses au cours des prochains jours.

LIRE AUSSI El-Bayadh: entrée en service de 6 minoteries