Au bord de la faillite: le français Vallourec ouvre un bureau à Alger

Vallourec, le fabricant français de tubes et de tubes en acier a ouvert un nouveau bureau dans la capitale algérienne, pour répondre à la «demande croissante» de l’industrie pétrolière et gazière.

Avec un chiffre d’affaires constant, aux environs de 50 millions d’euros par an, Vallourec est l’un des fournisseurs les plus importants de l’industrie pétro-gazière (Sonatrach et Sonelgaz) en Algérie.

Ses usines en France sont constamment menacés de fermeture, mais réussi à chaque fois de décrocher des marchés en Algérie, qui lui permettent de souffler temporairement.

LIRE AUSSI Assurances: le chiffre d’affaires de la CNMA augmente de 2% en 2016