Athletisme: une victime nommée Benmissi

benmissi

Par Daoud Amirouche

Ancien athlète du cross country, ancien président de la fédération et cadre du MJS, Kamel Benmissi raconte la Hogra dont il a été victime, tout juste pour être écarté de la course à la présidence de la fédération algérienne d’athlétisme.

Le déboires de Benmissi avaient pour but de permettre au candidat de l’ancien ministre El Hadi Ould Ali, qui n’a jamais pratiqué cette discipline, d’être à la tête de l’instance.

Le but final est de proposer le candidat à la tête du COA et évincer Mustapha Berraf.

D’ailleurs plusieurs fédérations ont subi le même sort  et plusieurs candidats ont été interdits de se présenter à l’élection juste avec une décision d’inégibilité du MJS.

LIRE AUSSI Prix des produits alimentaires: la hausse  s’est poursuivie en décembre