Assurances: baisse du chiffre d’affaires au 1er semestre

Le marché des assurances a réalisé un chiffre d’affaires de 70 milliards de dinars au 1er semestre 2017 contre 72,2 milliards de dinars durant la même période de 2016, soit une baisse de 3,2%, indique le Conseil national des assurances (CNA) dans sa dernière note de conjoncture.

Le chiffre d’affaires réalisé par les assurances des dommages a prédominé en s’établissant à 61,6 milliards de dinars (88,1% de la totalité), contre 64,14 mds DA au même semestre 2016, en recul de 4%.

Quant aux assurances de personnes, elles ont connu une stabilité en se chiffrant à 6,74 mds DA (contre 6,73 mds DA), soit une légère évolution de 0,3%.

Par branche des assurances de dommages, le chiffre d’affaire de l’assurance automobile a baissé à 34,5 mds DA (contre 35,9 mds DA), en recul de près de 4%, même si elle détient le gros des assurances des dommages (56%).

Pour ce qui est de la branche Incendie et Risques Divers (IRD), elle a réalisé un chiffre d’affaires de 22,4 mds DA (contre 23 mds DA), en baisse de 2,2% entre les deux périodes de comparaison.

LIRE AUSSI

Il est cependant constaté que dans les IRD, les assurances contre les effets des catastrophes naturelles (Cat-Nat) a fortement régressé (-23,1%).

Concernant la branche Transport, le chiffre d’affaires a diminué de 17% avec un chiffre d’affaires de 2,3 mds DA (contre 2,8 mds DA).

C’est le transport aérien qui a tiré vers le bas cette branche d’assurance en enregistrant une dégringolade de 82% du chiffre d’affaire qui s’est établi à 118 millions de DA (contre 658,7 millions de DA).

En revanche, une bonne performance a été connue dans le transport ferroviaire en augmentant de 1.012% pour un chiffre d’affaire de 6,6 millions de DA contre 0,6 million DA.

S’agissant des risques agricoles, ils ont affiché une nette régression de plus de 27% avec un chiffre d’affaires de 1,36 mds DA (contre 1,9 mds DA).

Sur le plan bancaire, l’assurance crédit a marqué une hausse de près de 39% par rapport à la même période de 2016, tirée principalement par le crédit hypothécaire dont le chiffre d’affaires des assurances a augmenté de près de 47%, et ce, en raison des crédits immobiliers accordés par le Crédit populaire d’Algérie (CPA) dans le cadre du programme Logement public participatif (LPP).

Cette hausse s’explique aussi par la hausse du chiffre d’affaires des assurances des crédits à l’exportation (+45%) et des crédits domestiques (+26,7%).

==Prédominance des sociétés publiques d’assurance==

Pour ce qui est des parts de marché, les sociétés publiques d’assurance ont raflé près de 74% du chiffre d’affaires global réalisé par le secteur des assurances en atteignant près de 45 mds DA, suivies des sociétés privées avec 15,1 mds DA (24%) et des sociétés mixtes avec 1,4 mds DA (0,2%).

Il est observé que les sous-branches d’assurances où les sociétés privées ont enregistré des chiffres d’affaires importants même s’ils restent inférieurs à ceux du secteur public, sont la protection juridique (relevant des IRD) avec près de 50% du chiffre d’affaires de cette sous-catégorie  d’assurance, les incendies et multirisques agricoles (36%), transport terrestre (34%) et les assurances automobile (31%).

Concernant les assurances de personnes, la branche vie-décès a nettement augmenté de 32,5% en réalisant un chiffre d’affaires de 2,3 mds DA.

Elle a représenté près de 34% du chiffre d’affaire des assurances des personnes, suivie de la prévoyance collective avec 2,1 mds DA (31%), de l’assistance avec 1,4 mds DA (21%), de l’accident (13,5%) et de la maladie (0,7%).

Dans les assurances des personnes, le plus gros chiffre d’affaires a été réalisé par les sociétés mixtes d’assurance avec 2,9 mds DA (43%), suivies des sociétés publiques avec 2,1 mds DA (31%) et les assureurs privés avec 1,75 mds DA (26%).

=Nette baisse du montant réglé des sinistres==

Les compagnies d’assurance ont versé des indemnisations de 26,2 mds DA au 1er semestre 2017 contre 38,7 mds DA durant la même période de 2016, en régression de 32,3%.

Ce montant est réparti entre 25 mds DA pour les assurances de dommages et 1,2 mds DA pour celles des personnes.

Le CNA signale que le stock des sinistres à régler s’est élevé à 71,4 milliards de DA jusqu’à fin juin 2017, en baisse de 2,7% comparativement au premier semestre 2016, en ajoutant que la cadence de règlement des sinistres a régressé de 22,2%.

Les indemnisations versées dans l’assurance automobile a été de 20 mds DA au 1er semestre 2017 (sur un stock à payer de 37,3 mds DA), suivie des IRD pour 3,3 mds DA (stock de 25,4 mds DA), de l’assurance transport avec 1,17 mds DA (stock de 4,4 mds DA), de l’assurance agricole avec 0,4 mds DA (stock de 0,3 mds DA).

Pour les assurances de personnes, le montant des sinistres réglés a été de 1,2 mds DA sur un stock à payer de 3,1 mds DA.

Quant à l’activité de réassurance, elle a enregistré un chiffre d’affaires de 15,8 mds DA contre 14,8 mds DA, soit une évolution de 7%.

La réassurance pour les affaires nationales a enregistré une production de 14,3 mds DA (90,1% du total du chiffre d’affaires dans la réassurance), en hausse de 5,6% comparativement au 1er semestre 2016, contre 1,5 mds DA pour les affaires internationales.

Au titre des indemnisations, la Compagnie centrale de réassurance (CCR) a versé 4 mds DA pour les affaires nationales (le stock des sinistres qui reste à payer est de près de 3 mds DA) et 661 millions DA pour les affaires internationales (stock des sinistres restant à payer est de 23,1 mds DA).