Après Benhamadi: Kouninef dans la tourmente

kougc

Après les mises en demeure salées, adressées par la Direction des Equipements Publics (DEP) de Tipaza concernant le projet de l’école nationale du Trésor, la DEP de Laghouat a haussé le ton contre la société KOUGC, appartenant à la famille Kouninef connue pour sa proximité avec l’entourage du Président.

Finie donc l’impunité lorsqu’il s’agit de la gestion de l’argent public.

Nous apprenons que la DEP de Laghouat a transmis,au courant de la semaine à KOUGC, un courrier assez violent à propos des retards enregistrés dans la réalisation de l’hôpital psychiatrique (120 lits) de Laghouat.

Entamé en avril 2011, le projet en question devait être achevé dans un délai de 31 mois, soit en 2014. Mais, quatre ans après l’expiration des délais contractuels, le projet n’est toujours pas achevé.

LIRE AUSSI Djezzy renforce sa base client et consolide son revenu au troisième trimestre 2018

Dans ce cas précis, l’Etat a fait beaucoup de concessions à KOUGC, qui a pris en charge la réalisation des travaux en TCE, dans le cadre d’un groupement avec une entreprise serbe, PUTEVI. Après révisions et avenants, le coût du projet s’est situé à 1,622 milliards de dinars.

A plusieurs reprises, KOUGC et son partenaire se sont engagés devant le Wali à accélérer la cadence des travaux, mais en réalité, le projet a connu une succession d’arrêts pour diverses raisons.

Cette fois-ci, les relations entre l’administration et KOUGC se sont détériorées puisque le DEP a transmis le 11 octobre dernier un courrier lui intimant la reprise des travaux. Mais, les choses n’ont pas changé. Puisque KOUGC et PUTEVI ont refusé de signer l’avenant n°6 qui définit de nouvelles règles de travail.

Pour toutes ces raisons, la DEP de Laghouat a transmis à KOUGC une correspondance dans laquelle elle menace de recourir à la résiliation du contrat, aux torts exclusifs du maître d’œuvre.

Pour rappel, la DEP de Tipasa a dressé, la semaine dernière, les mêmes menaces aux filiales du groupe Benhamadi en raison des retards enregistrés dans la réalisation de l’école nationale du Trésor.

LIRE AUSSI Tunnels de Kherrata: la déception de Haddad

1 Rétrolien / Ping

  1. Document: Bouteflika va décentraliser l'économie - e-Bourse d'Algérie

Les commentaires sont fermés.