Annulation du contrat de Price Water House Coopers: le P-dg de Naftal à l’index

C’est la chasse aux sorcières à Nafal. Tout ce qu’a pu construire Hocine Rizou, pendant un an et demi, est l’objet de démantèlement par l’actuel management de l’entreprise.

Ce ne sont plus certaines nominations qui sont contestés, mais plutôt les marchés conclus du temps de Hocine Rizou.

Ce matin, Naftal a publié un laconique avis d’annulation d’un marché portant sur l’accompagnement de Naftal pour la mise en œuvre d’un nouveau schéma d’organisation, attribué en mai dernier au cabinet Price Water House Coopers (PWC), pour le montant de 235 millions de dinars.

Price Waterhouse Coopers était en compétition avec les cabinets KPMG et Deloitte pour l’obtention de ce contrat.

Les nouveaux responsables de Naftal remettent en cause les conditions d’attribution de ce contrat, alors que les défenseurs de Hocine Rizou considèrent que l’annulation du marché en question est synonyme d’hostilité au changement. Rizou avait commandé cette étude pour pouvoir élaborer un nouveau mode organisationnel pour Naftal.

Pour rappel, Hocine Rizou a été démis de ses fonctions de P-dg de Naftal à la suite de la diffusion sur la toile d’une vidéo dont le contenu immoral lui était attribué.