ANESRIF: sérieux avertissement pour les partenaires de Haddad

Connus pour être les partenaires les plus avantagés de Ali Haddad, les espagnols d’OHL viennent de recevoir une sévère mise en demeure de la part de l’Agence Nationale d’Etudes et de Suivi de la Réalisation des Investissements Ferroviaires par rapport au projet de de mise à double voie et modernisation des installations de la ligne ferroviaire Annaba / Ramdane Djamel.

Ce projet a été remporté par le groupement Infrarail et OHL comme chef de file. Mais les deux sociétés n’ont pas respecté le calendrier de réalisation des travaux et OHL a même refusé de signer l’avenant n°11 qui porte sur les nouveaux délais.

Cette fois-ci, l’ANESRIF a dévoilé sa volonté de faire respecter les clauses contractuelles par ses partenaires. Faute de quoi, elle procédera à la résiliation du contrat et l’engagement de procédures pour recouvrer ses droits notamment sur le volet préjudice.

En difficultés financières, OHL a observé la résiliation de plusieurs contrats obtenus en Algérie, dont le tout récent celui du stade de Tizi Ouzou.

Filiale du groupe Vilar Mir, OHL a réalisé énormément de projets en Algérie, en partenariat avec Ali Haddad.

LIRE AUSSI Naftal: les grecs victorieux sur les émiratis