ANEP: une rente familiale

anep

A l’heure où le gouvernement fantoche de Bedoui évoque la transparence dans la distribution de la rente publicitaire, rien n’a changé dans les pratiques de l’ANEP.

La liste des 22 titres de presse écrite,  élaborée par Said Bouteflika est toujours privilégiée et les les titres « déviationnistes » sont   toujours puni avec un Smig de publicité ou carrément aucune annonce légale.

En revanche, l’épouse du DG de l’ANEP, Narimane Akkouche continue de bénéficier d’une importante masse de publicité étatique. Chaque jour, l’épouse de Amine Echiker est destinatrice d’un bon de commande de trois à cinq pages publicitaires au niveau de son journal Reporter.

Même dans le temps additionnel, le patron de l’ANEP continue de piller l’argent public en toute impunité.

LIRE AUSSI Corruption: Zaalane risque gros avec Haddad