ANEP: comité interministériel pour contenir l’argent public

presse

Un comité interministériel sera constitué pour examiner la destination de l’argent distribué par l’Anep aux différents organes de presse et dresser un bilan cohérent sur les pratiques du passé.

Parallèlement aux enquêtes ouvertes par la Gendarmerie Nationale et l’Inspection Générale des Finances (IGF), un comité de coordination sera installé pour vérifier les dépenses des sommes faramineuses distribuées par l’Etat, via l’Anep, aux différents organes de presse.

Ce comité sera constitué des représentants des ministères de la Communication, des Finances et du Travail et de la Protection Sociale. L’objectif est de consolider les comptes des organes de presse et de vérifier si les éditeurs sont à jour par rapport au fisc et surtout s’ils ont déclaré l’ensemble des travailleurs du secteur.

Cette opération permettra certainement l’épuration du secteur de la presse écrite, notamment, où, pendant des années, le colonel Fawzi de l’ex-DRS distribuait une rente colossale à ses proches, sans qu’ils prennent la peine d’assurer leur personnel ou de s’acquitter des obligations fiscales.

Hamid Grine et Djamel Kaouane, qui se sont succédés à la  tête du ministère de la Communication, ont fait pire que le Colonel Fawzi, en privant des organes de la publicité légale, pour la détourner vers les symboles d’El Issaba.

Il est temps de solder les comptes. Tous les comptes. Et repartir surtout sur des bases transparentes et justes…

LIRE AUSSI Non application des directives présidentielles  par les walis : des têtes pourraient tomber