ANBT: 50 milliards pour l’alimentation de Mila en eau

barrage
barrage

L’Agence Nationale des Barrages et Transferts (ANBT) a consacré cette semaine une enveloppe de 505.98 millions de dinars pour le confortement de la conduite d’adduction de l’AEP de Mila à partir de la station de traitement d’Ain Tin (système Béni Haroun).

Le bénéficiaire de ce marché est la société Straphyd, dont le siège social se trouve à Bir El Djir à Oran.

Créée en février 2001, avec un capital social de 734 millions de dinars, Straphyd a progressé rapidement. En 2015, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 551 millions de dinars, 1.15 milliards de dinars en 2016.

 

Straphyd dispose d’un certificat de qualification dans la catégorie neuf (la plus élevée en Algérie), avec comme activité principale, l’hydraulique. Elle emploie 600 travailleurs, dont 15% de cadres.

LIRE AUSSI Rail Electr: étrange razzia de Lumiclub